Ron Frossard & Didier Lafond – Country Kitchen – Joshua Tree

Rencontre avec le photographe Ron Fross

aventurier photographe & passionné sans limite

RonFross c’est votre nom?

Presque! Mon surnom RonFross est simplement la contraction de mon nom complet, Ronald Frossard. J’ai inventé ce surnom au moment de créer mon profile Instagram. #ronfross et #ronfross-travel.

J’aime bien l’idée d’avoir un nom différent pour mon activité de photographe. C’est un peu comme avoir un nom d’artiste.

Pourquoi avoir créé ce site?

Au début du projet, ce site représentait une réponse alternative aux multiples questions de mes proches à savoir: “Pourquoi tu ne ferais pas une expo pour montrer tes photographies?”

Bien sûr, comme beaucoup de photographes, J’ai commencé à publier mes images sur des plateformes comme 500px. Une belle vitrine pour montrer ses clichés favoris. Le retour était sympa mais sans plus.

J’ai poursuivi ma démarche avec Instagram, parce que plus populaire et plus facile d’accès. Mais j’avoue qu’avec le temps les réseaux c’est pas mon truc… Surtout quand le dialogue se réduit à un pouce en l’air…

La création d’un site personnel était certainement la meilleure approche pour présenter mes photos. De plus, ça m’a permis d’exhumer des images qui seraient restées à jamais cachées dans des chariots de diapositives et autres disques durs…

Aujourd’hui ce projet va au delà de la simple présentation de photos. En proposant à la vente de beaux tirages encadrés, Il donne physiquement vie à mes prises de vues. Et là j’avoue éprouver un brin de satisfaction.

Comment appréhendez-vous la photo?

Plus que la maîtrise de la technique, la photographie, pour moi, c’est essayer de saisir l’émotion de l’instant présent, ce moment chargé d’histoires.

Une image devient parfaite quand j’entends le murmure de l’histoire qu’elle raconte.

Une pensée philosophique?

Les clichés de la beauté m’ennuient. Moi j’aime le caractère et sa pudeur, celle qui se cache derrière des nuages et qui se livre dans le silence de la lumière.

Quel est votre parcours?

Je suis né et j’ai grandi à Vevey sur les rives du lac Léman.

Passionné de dessin depuis toujours, j’ai suivi les dernières années de ma scolarité en “Option Artistique”. Une singularité proposée  par les écoles veveysannes dans les années 80…

Après l’école obligatoire, je suis entré à l’Ecole des Arts Appliqués de Vevey. C’était le passage obligé pour devenir graphiste.

C’est après cette première étape que j’ai commencé mon apprentissage de quatre ans au sein de l’agence de publicité Bornand & Gaeng de Montreux (aujourd’hui B+G & Partners).

A la fin de mon apprentissage, certificat en poche, je pars courir le monde avec ma copine et mon F4. Un voyage d’une année autour du globe en suivant la course du soleil. (USA, Fidji, Australie, Asie du Sud-Est). Exceptionnel!

Une année après mon retour et des centaines de photos plus tard, je repars pour un voyage de un mois au Ladakh avec des potes passionnés de photos. Une expérience inoubliable. Mais à peine rentré et déjà reparti… cette fois c’est pour Adelaïde ( Australie) pour y apprendre l’anglais pendant 6 mois. Une aventure qui vous transforme et vous ouvre des yeux tout neuf sur le monde…

A mon retour et malgré la crise du milieu des années 90, je trouve un super job de graphiste taillé pour moi. La création artistique et graphique de catalogues de mode avec l’organisation et la réalisation de photo shooting en Suisse, en France et aux USA. J’étais comme un poisson dans l’eau!

C’est à cette époque que nous avons commencé notre collaboration de plus de deux décennies avec Didier Lafond, photographe et réalisateur de films extrêmes.

Aujourd’hui, graphiste et photographe indépendant je continue ma route en essayant de saisir l’émotion de l’instant présent.

Et votre premier photo shooting?

Il remonte au milieu des années 90 quand je travaillais pour la marque de Switcher à Lausanne.

La marque grandissait rapidement et avait besoin d’une image fort pour se positionner sur le marché Suisse. Quoi de mieux pour véhiculer une image jeune et dynamique qu’un catalogue de mode à l’esprit Hollywood Chewing Gum? Mais pour ce projet, il fallait un photographe…

C’est grâce à Robin Cornelius, patron de la marque Switcher, que j’ai rencontré le photographe Didier Lafond. Le courant a passé instantanément!

Deux mois après cette rencontre et plusieurs séances de travail, nous sommes parti, Didier et moi, avec des kilos de fringues dans les bagages destination Los Angeles. C’est le début d’une aventure qui allait se répéter sur plusieurs années: les photoshooting aux USA!

Un véritable Road Movie!

Arrivé aux USA et après plusieurs échanges d’idées avec Didier, nous avons défini la trame de ce voyage. Ce premier catalogue allait se faire sous la forme d’un Road Movie dans l’Ouest américain.

Après avoir booké les mannequins, la maquilleuse et la coordinatrice  à Los Angeles, nous avons pris la route dans trois véhicules pour une semaine de prises de vues.

L’idée était simple: s’arrêter à chaque fois que le panorama nous inspirait, préparer les fringues à photographier, mettre en scène les mannequins et prendre des photos ! Facile !

Le résultat a été vraiment top! Réaliser des prises de vue à deux a donné une dynamique et un naturel exceptionnel sur toutes les photos. Cette première édition été une incroyable aventure pour tous et un résultat au delà de toutes attentes.

Les années se sont suivies au rythme de deux photo shooting par année dans des lieux aussi magiques que le lac Powell, Jackson Hole ou encore le Yellowstone.

Aujourd’hui, lorsque nous nous retrouvons sur un photo shooting, nous gardons la même dynamique, le même fun et lorsque l’endroit le permet, les mêmes moments à contempler et à photographier la nature sauvage.

Que du bonheur!

Testimonial

phil et ronfross

Sur les traces d’Edward Hopper

Ronald alias RonFross, graphiste et photographe de talent, ce fou genial vous emmène avec ses images sur les traces d’Edward Hopper et vous fait partager des réelles emotions. Compagnon de voyage et de labeur avec la conception de nos catalogues de vente, il a partagé nos voyages en ami passionné.

Notre agence de voyage Greatescape lui doit également la création de son site internet reconnu par tous comme exceptionnel.

Un grand merci pour ton travail remarquable, Ron!

Philippe Lacarrière, CEO Greatescape Company